LT: USB une grève scolaire réussie, deux jours de lutte importants.

USB : une grève scolaire réussie, deux jours de lutte importants.

La grève, les manifestations communes des étudiants et des travailleurs dans toute l’Italie, l’attention des médias et du public sur la réouverture des écoles, la rhétorique unanime du “tout ira bien”, la rupture d’un climat de passivité sociale qui durait depuis des mois, sont les résultats politiques de la de l’USB et de tous les acteurs politiques et syndicaux qui ont mis en place ce voie courageuse.

Une partie du monde scolaire a finalement choisi de prendre la parole, pour dire qu’elle est nécessaire pour sortir de la gestion de l’urgence et poser la question de des interventions structurelles sur le bâtiment et l’organique, sur les modèles d’enseignement, sur la le sens même de la scolarité, sur la perspective de la construction d’une société différente.

A partir d’aujourd’hui, nous recommençons à mettre en place, école par école, le thème de la sécurité, de la le droit d’étudier, la nécessaire prise de conscience d’une fonction générale qui les enseignants doivent reconnaître, car ce n’est qu’à ce niveau qu’il est possible de combiner la défense de la condition matérielle et de la croissance culturelle du pays.

L’école comme instrument d’émancipation et de sortie de la crise de civilisation dans laquelle nous sommes immergés, tel est le but. A poursuivre au sein de un projet global de transformation sociale qui met le monde du travail au et offre des outils aux secteurs sociaux les plus faibles et les plus exploités.
-USB