Archives mensuelles : septembre 2018

CLA: Assemblées générales, se mobiliser et se préparer pour les prochaines actions

Selon les informations issues des représentants du CeLa à l’échelle national, on a constaté une rentrée scolaire décevante et perturbée, surtout avec la situation sociale lamentable que vivent les enseignants et les travailleurs de l’éducation d’un côté et la répression syndicale qui  réduit l’espace de partenariat pour régler ces problèmes de l’autre côté.

Sous cette image obscure, le bureau national s’est réuni le Samedi 08 septembre 2018, à Alger afin d’étudier et évaluer la rentrée scolaire.

Après un débat sérieux, le bureau du CeLa a mentionné ce qui suit :

  • Un climat de malaise au milieu des enseignants dans toutes les wilayas à cause de l’injustice et la mauvaise gestion du mouvement et de la carte pédagogique.
  • Un retard dans l’application des procédures déclarées par la tutelle concernant la rentrée scolaire, à savoir : la finalisation des infrastructures pédagogiques et les travaux de restauration pour certains établissements, et les équipements nécessaires pour leur bon déroulement.

3- Le retour à la politique de contractualisation en chargeant des contractuels sans formation  de plusieurs niveaux scolaires et pour une période transitoire, juste pour refléter une bonne image à l’opinion publique, se qui menace la qualité de l’école publique.

4-Charger les enseignants d’enseigner d’autres spécialités dans le cadre du complément du volume horaire et les matières dites « convergées .» Lire la suite

FNE – marche nationale de protestation à Rabat le dimanche 7 octobre 2018

La Fédération Nationale de l’Enseignement (FNE) – Tendance démocratique appelle à une marche nationale de protestation à Rabat le dimanche 7 octobre 2018 10 heures du Ministère de l’Education au Parlement à l’occasion de la Journée internationale de l’enseignant (5 Octobre) et pour protester contre le dégradation de l’enseignement au Maroc, et contre les conditions du travail des travailleurs de l’éducation et en raison des politiques d’austérité et des dialogues frelatés Lire la suite