Archives mensuelles : avril 2018

Etats-Unis : vague de protestation chez les enseignants

Manifestations et grèves

Des milliers d’enseignants du primaire et du secondaire ont effectué la semaine dernière une marche de 177km de Tulsa jusqu’à Oklahoma. Cette mobilisation fait partie des manifestations et des grèves des enseignants pour revendiquer plus de fonds pour l’école publique, l’achat des nouveaux manuels scolaires, rénovation du matériel et des bâtiments scolaires, afin d’améliorer les conditions de travail, de l’élémentaire au secondaire, qui se sont largement détériorées.

Les enseignants ont pris la rue pour protester contre la réduction successive du budget pour l’éducation publique, les conditions dégradées dans les écoles publiques, l’appauvrissement du personnel enseignant. Les problèmes ne datent pas de la crise de 2008 mais bien avant. Les 25 dernières années le personnel enseignant à subi une baisse de salaire de 15% en moyenne. En outre, la décennie dernière, dans la majorité des Etats américains, le budget de l’éducation a eu une réduction de 28% à peu près.

A Oklahoma City des milliers de personnes se sont mobilisées. Instituteurs et professeurs du secondaire dénoncent une situation inacceptable. Dans cet Etat américain les salaires de la profession sont les plus bas. Selon la National Education Association, les enseignants de cet Etat se trouvent à l’avant- dernière place du classement. Ainsi, plusieurs enseignants sont contraints d’avoir un second emploi, dans la restauration par exemple,  pour pouvoir subvenir à leurs besoins. Mais leurs revendications ne se résument pas à une augmentation des salaires. Ils demandent un meilleur financement des écoles publiques. Les manifestants dénoncent l’état de délabrement des établissements scolaires, le manque des moyens et l’état piteux des manuels scolaires, étant donné qu’ils ne sont pas remplacés pendant 20 ans et il n’y en a pas suffisant pour tous les élèves. Dans certains districts d’Oklahoma, des écoles n’ouvrent que quatre jours par semaine, par manque de financements.

Dans le Kentucky, les enseignants protestent en particulier conte un projet de modification de leurs conditions de retraite et pour demander un financement supérieur pour l’école publique. Le Kentucky fait partie quant à lui des sept Etats qui ont à nouveau réduit les sommes dédiées à l’éducation. A Arizona le personnel enseignant s’indigne des politiques de déconsidération de l’école publique depuis plusieurs années (tant sous la présidence de Barack Obama que sous la présidence de Donald Trump)

Les enseignants de l’Oklahoma, de Kentucky et de l’Arizona admettent qu’ils ont suivi l’exemple de leurs confrères en Virginie – Occidentale, lesquels, après neuf jours de grève début mars, ont obtenu leur première hausse de salaire (5%) depuis quatre ans et une augmentation du budget pour l’Education, financé par l’Etat…