Archives mensuelles : juin 2016

Solidarité avec les travailleurs, les syndicats et le peuple turc

29/06/2016

Communiqué de presse

Solidarité avec les travailleurs, les syndicats et le peuple turc

Aux syndicats, enseignants, travailleurs et au peuple de la Turquie:

“Chers camarades,

Au nom de la Fédération Internationale Syndicale de l’Enseignement, FISE, membre de la FSM, nous exprimons nos condoléances pour les victimes de l’agression criminelle sur l’aéroport d’Istanbul.

Plus les compétitions et les contradictions impérialistes sont accentuées plus de mesures plus dures seront prises par les gouvernements, comme de la Turquie, et les attaques criminelles vont augmenter. Les mesures contre le terrorisme sont toujours accompagnées par des mesures qui éliminent les droits démocratiques, syndicaux, et  ces mesures sont utilisées pour éliminer les salaires, les pensions et pour adapter l’éducation de plus en plus aux besoins et aux profits des multinationales et des monopoles.

FISE, les syndicats de classe à travers le monde, les syndicats d’enseignants en Turquie et au Moyen-Orient doivent renforcer la lutte anti-impérialiste. Renforcer la lutte pour la paix, la sécurité, la vie avec des droits.

Nous exprimons nos condoléances aux familles des victimes et la solidarité de FISE aux enseignants, à  la classe ouvrière et au peuple de la Turquie. ”

LE SECRÉTARIAT

Nous condamnons les meurtres des enseignants manifestants au Mexique

22/06 /2016

La Fédération Internationale Syndicale de l’Enseignement, FISE, membre du FSM envoie un message de solidarité aux enseignants, parents, élèves qui luttent. Elle condamne la politique meurtrière du gouvernement mexicain qui a réalisé une nouvelle attaque pendant le week-end 18 à 19 juin contre les enseignants, les parents et les élèves à Notsichtlan, de l’État du sud d’Oaxaca, où on continue, pendant environ trois ans, à questionner les «réformes» du gouvernement sur l’éducation et le nouveau processus d’évaluation et de recrutement des enseignants.

image002
L’attaque de la police mexicaine, menée avec le soutien du gouvernement et du Président du Mexique Enrique Nieto, a entraîné la mort d’au moins huit manifestants et la blessure de plus de 100 autres personnes.

image003
FISE invite les organisations d’enseignants à exprimer leur solidarité et à condamner la politique anti-éducative, anti-ouvrière, meurtrière et terroriste du gouvernement mexicain. Les luttes des professeurs au Mexique contre l’évaluation, contre l’éducation qui est subordonnée aux intérêts des multinationales et des capitalistes, il faut continuer. Il est nécessaire de renforcer la solidarité et le soutien de tous les travailleurs. Il est nécessaire d’exprimer le tollé des syndicats contre les arrestations, les meurtres, les persécutions des syndicalistes et des travailleurs.
LE SECRÉTARIAT

Réunion pour le 17ème Congrès de la FSM

17cut
Lundi 13/6, PAME a organisé une réunion pour le 17ème Congrès de la FSM qui se tiendra le 4-8 octobre 2016 à Durban en Afrique du Sud.
À la réunion ont participé des syndicalistes de tous les secteurs des travailleurs en Grèce. FISE a aussi assisté à cette réunion.
Le secrétaire de la FSM a parlé de l’importance de la 17ème conférence de la classe ouvrière mondiale. Il a invité les syndicalistes du PAME à soutenir l’organisation de la conférence et de continuer à renforcer l’action de la FSM.
Des manifestations similaires ont eu lieu en Suède, en Suisse, en France, en Afrique etc.

12ème Juin – Journée Internationale contre le travail des enfants

12ème juin – Journée Internationale contre le travail des enfants
LE TRAVAIL DES ENFANTS EST UN TRAIT DU SYSTÈME QUI GÉNÈRE LA PAUVRETÉ, LES GUERRES ET L’EXPLOITATION DES PEUPLES.

child-labour-cambodia-1024x682

168 millions d’enfants dans le monde selon les organisations internationales de données sont obligés de travailler pour survivre, eux-mêmes et leurs familles. Un nombre, qui, bien qu’il soit inégal à la vraie, montre clairement que le système qui se soucie des intérêts des multinationales et des monopoles, le système qui génère les guerres, la pauvreté, les réfugiés, enregistre simplement chaque année le nombre d’enfants qui sont forcés à travailler et annonce des mesures qui peuvent réduire le travail des enfants, mais ils ne peuvent pas l’éliminer.
Dans tous les continents, dans les pays développés et en développement ou du tiers monde, il y a des enfants privés de leurs droits et qu’ils saignent littéralement de sorte que les multinationales puissent avoir des coûts moins chers et des travailleurs obéissants plus souples.
La lutte de FISE, la lutte des enseignants qui soutiennent les droits des enfants est associée à la lutte des syndicats, des parents, des enseignants, des étudiants, pour une éducation publique gratuite, pour un contenu qui répond aux besoins des enfants de la classe ouvrière, pour un monde sans exploitation.
LE SECRÉTAIRE

LA COLONISATION MODERNE

L’ATTAQUE AUX ACQUIS DES TRAVAILLEURS DE LA PART DES MULTINATIONALES, DE LA BANQUE MONDIALE ET DU FMI SE PRECISE DE PLUS EN PLUS.

La colonisation capitaliste s’étend à travers le monde

Hakem BachirHakem Bachir*

Après la loi du travail en Espagne il y a quatre ans voilà la loi El Khomri en France, la loi Peeters en Belgique, et bientôt la loi Ghazi en Algérie, l’attaque aux acquis des travailleurs à travers le monde est aujourd’hui flagrante.
Donc après avoir réussi à faire passer certaines lois du Travail dans certains pays en s’attaquant aux acquis des travailleurs en générale, les banques mondiales, le FMI et toutes les multinationales continuent à faire plier les représentants des travailleurs avec le concours et l’obéissance des gouvernements qu’ils soient socialistes ou non.
Trois ministres de l’emploi, El Khomri, Peeters et Ghazi dans trois pays différents pour un même projet la loi du travail.
Le premier point commun de ces lois c’est l’application de cette loi par la même méthode.
En France, la procédure de l’article 49-3 de la Constitution a permis de faire adopter le projet de loi par l’Assemblée nationale en 1ère lecture sans vote des députés.
En Belgique, le gouvernement belge a décidé de mettre en place d’ici janvier 2017 une modification profonde de la loi sur le travail en prétextant un besoin de flexibilité des entreprises pour créer de l’emploi.
En Algérie, la tripartite du 05 juin 2016, le gouvernement prétextant la crise mondiale et le risque de faillite de la caisse de de retraite a décidé de s’attaquer aux départs anticipés des travailleurs pour fixer la retraite sans condition d’âge sans consultation des vrais représentants des travailleurs.
Pour ces trois pays ces réformes de loi de travail ont pour but de diminuer le chômage et de faire face à la crise mondiale créée par les multinationales.
Ces mêmes patrons qui prônent le changement des lois mondiales n’ont qu’un but c’est d’ appauvrir les peuples pour cela ils utilisent la nouvelle colonisation moderne celle du capitalisme sans âme sur tout l’univers même sur les pays développés. Lire la suite

Les enseignants au Mexique continuent leur lutte

mexico 2Depuis plus de 20 jours, les enseignants au Mexique marchent contre les plans du gouvernement pour réformer le système éducatif. La tentative du gouvernement de privatiser et d’uniformiser les structures éducatives mexicaines,ainsi que le thème des évaluations des enseignants, a heurté aux enseignants qui ont réalisé des marches fortes et massives. Dans de nombreux cas, les policiers ont tenté de réprimer violemment les manifestants. Les enseignants mexicains continuent la lutte de manière multiforme.

mexico 1

Lire la suite