Archives mensuelles : avril 2016

COMMUNICATION du 1er mai. Journée Internationale de la classe ouvrière

1MAY130 ans complétés par le soulèvement des travailleurs à Chicago en 1886, luttant pour travail pour tout le monde de pleins droits.

À l’occasion de la fête du Travail, le haut jour de lutte de classe et de la solidarité internationaliste de la classe ouvrière, la Fédération Internationale Syndicale de l’Enseignement, membre de la FSM, adresse une salutation militante de classe à tous les travailleurs dans le domaine de l’enseignement public et privé.
Notre lutte pour les droits des enseignants, est étroitement liée aux luttes ouvrières pour une vie meilleure, pour l’éducation et la dignité.
L’éducation pour nous est une arme et un outil pour l’amélioration de la société, pourtant, pour le capital, les gouvernements, l’Union européenne, les mécanismes économiques c’est une marchandise et un domaine pour assurer aux capitalistes plus de profits.
A l’occasion de la fête du Travail, la FISE invite les syndicats des enseignants, les enseignants à renforcer les luttes contre les causes qui génèrent les guerres, les réfugiés, la pauvreté, l’exploitation, l’analphabétisme, les blocages.
A construire des fronts de lutte dans chaque université, chaque école, dans chaque quartier. Les enseignants, les étudiants et les travailleurs, nous devons unir nos forces, renforcer nos voix, avec de la ténacité et de la détermination à marcher sur la route pavée par les travailleurs à Chicago en 1886
VIVE le 1er MAI, JOUR DE LUTTE ET DE SOLIDARITÉ OUVRIÈRE
LE SECRÉTARIAT

Déclaration CLA: La réalité sur le mouvement de protestation des contractuels et les vrais besoins de l’éducation des postes budgétaires en 2016-2017.

cla-label

Déclaration
La réalité sur le mouvement de protestation des contractuels et les vrais besoins de l’éducation des postes budgétaires en 2016-2017.

Le secteur de l’Éducation nationale connait encore une fois des troubles engendrés par le mouvement de contestation déclenché par les enseignants contractuels et vacataires. L’entêtement et la détermination de ces travailleurs de l’Éducation lésés, à aller jusqu’au bout de leur revendication, remet en scelle les enjeux occultés par le Ministère de l’Éducation nationale qui sont : La précarisation et la dévalorisation du métier d’enseignant.
Le grand mouvement de contestation conduit par les enseignants contractuels et vacataires depuis plus de quatre semaines, affiche une volonté de fer pour arracher leur droit légitime qui est l’intégration sur leur poste de travail ou la régularisation de leur situation, en transférant leurs postes de contractuels en postes permanents. Et ce qui a donné un souffle à leur mouvement c’est le soutien de certains syndicats de l’Éducation (SNTE. CNAPEST.SNAPAP.CLA), quelques associations des parents d’élèves, des organisations de la société civile, des parlementaires et des partis politiques.
Cette grande mobilisation de différents actants sociaux influents, aux côtés des contractuels et vacataires, a provoqué la colère et le désarroi de la Tutelle qui a riposté par un refus catégorique de leur revendication. Elle justifie son acte par la réglementation en vigueur qui régit les recrutements dans la Fonction publique. Cette position est soutenue aussi par le Gouvernement, certains syndicats et quelques associations des parents d’élèves hostiles à la revendication des contractuels. Lire la suite

 Déclaration du 1er Mai de la FSM

1mai-mikro-fr-590x260fr Déclaration du 1er Mai de la FSM

1er Mai jour de la classe ouvrière internationale.

La Fédération Syndicale Mondiale, à l’occasion de la journée internationale des travailleurs le 1er mai 2016 adresse ses salutations militantes à tous les hommes et les femmes de la classe ouvrière dans le monde et aux 92 millions de membres de la FSM repartis en 126 pays.

Hommes et femmes, jeunes ou âgés, ayants un emploi ou chômeurs, migrants et réfugiés, la Fédération Syndicale Mondiale vous souhaite force, détermination et courage dans vos luttes de petite ou large échelle.

Les multinationales, les gouvernements, les forces néo-fascistes et racistes, les mécanismes impérialistes redoutent ce jour emblématique parce qu’il est le symbole de l’internationalisme ouvrier, le symbole de la lutte, le symbole de l’unité de la classe ouvrière. Ce sont nos armes les plus efficaces dans nos luttes pour une vie meilleure, contre la pauvreté et les guerres suscitées par la barbarie capitaliste.

En construisant des syndicats de masse, forts, inspirés par la lutte des classes, démocratiques et militants nous renforçons la FSM.

Lire la suite

Protestation à l’ Ambassade d’ Algérie à Athènes

alg presv

Une résolution de protestation a été donné à l’ Ambassade de la Republique d’ Algérie à Athènes on soutient la lutte des  enseignants Algeriens pour un travail avec pleins des droits.
La résolution a été soumise par des représentateurs de la FSM, FISH et PAME.

À : Ambassade de la République d’Algérie
Monsieur l’Ambassadeur,
Du 27 Mars 2016, de la ville Bédjaia en Algérie, a commencé la marche de “dignité” des enseignants non permanents, pour se rendre à Alger demandant leur réintégration.
La marche a été empêchée à avancer et a fait face répétitivement à l’attaque de la police. Les milliers d’enseignants qui avaient commencé sont déterminés à poursuivre et ils ont le soutien de nombreux syndicats et des travailleurs, aussi.
Pendant les derniers jours, ils ont été bloqués dans la ville Boudouaou, entourés par les forces de police et avec une interdiction explicite à entrer en contact avec les citoyens de la région.
Lundi, le 18/4 une intervention massive de la police a été réalisée qui a forcé les manifestants à monter à bord des bus vers des diverses destinations.
On dénonce le gouvernement algérien qui, non seulement ne respecte pas le droit des enseignants pour protester, mais il a aussi donné l’ordre à la police d’attaquer et réprimer la protestation pacifique. L’autoritarisme et le terrorisme ne peuvent pas museler et immobiliser le mouvement ouvrier. Les travailleurs ont le droit de lutter pour leurs droits et de choisir la forme de lutte qu’ils décident.
Face à l’assaut du gouvernement, les travailleurs ont comme arme l’organisation et la solidarité.
La Fédération Internationale Syndicale de l’Enseignement, FISE, représentant des millions d’enseignants dans le monde entier, un membre de la FSM (Fédération Syndicale Mondiale) exprime, même à travers la présence actuelle à l’Ambassade d’Algérie, sa solidarité avec la lutte des enseignants.
• Pour un travail avec des droits
• Pour la liberté et le respect sur les droits de travail et syndicaux
Leur solidarité ont également exprimé avec des résolutions d’appui :
La Fédération Syndicale Mondiale
Organisations Sectorielles Internationales de la FSM
PAME (Front Militant de Tous les Travailleurs)
Et des Associations des Enseignants en Grèce

La FISE salue la lutte des enseignants suppléants et de tous les enseignants qui réalisent des manifestations en Grèce

La Fédération Internationale Syndicale de l’Enseignement, membre du FSM salue la lutte des enseignants suppléants et de tous les enseignants qui réalisent des manifestations en Grèce.

IMG_20160419_191034

Chers collègues
Nous soutenons la juste demande de retrait de l’amendement concernant le projet de loi selon laquelle il y aura des milliers de licenciements des enseignants et des nombreuses fermetures de jardins d’enfants.
La lutte de tous les enseignants pour le travail avec pleins des droits et pour l’éducation uniquement gratuite pour tous les enfants, est pour nous intransigeante.anaplir
Lire la suite

Communiqué: RAJ dénonce la descente policière contre les enseignants contractuels.

etudiants-contractuelsFace à l’engagement et à la détermination des enseignants contractuels d’aller jusqu’au bout de leur revendication, les pouvoirs publics n’ont trouvé que la répression pour étouffer leur mouvement pacifique.

Après avoir isolé les enseignants en interdisant tout accès et contact avec les citoyens, une intervention policière musclée a eu lieu aujourd’hui, lundi 18 avril 2016, à 3h00 du matin à Boudouaou, lieu de rassemblement. Les enseignants étaient embarqués de force dans les bus à destinations diverses.

Face à cette descente policière, le RAJ:

  • Dénonce avec force la répression du rassemblement des enseignants contractuels et le recours à la force pour étouffer toutes contestations citoyennes et pacifiques.
  • Interpelle les pouvoirs publics sur les atteintes à la liberté d’expression, de réunion et de rassemblement pacifique garantie par la constitution algérienne et les conventions internationales ratifiées par l’Algérie.
  • Salue l’engagement, la discipline, le civisme et la mobilisation pacifique et responsable des enseignants contractuels qui ont été à la hauteur.
  • Réitère sa solidarité entière et son adhésion aux revendications des enseignants contractuels en demandant leur intégration et leur confirmation.
  • Appelle les forces vives à s’organiser pour se réapproprier les espaces publics.

Alger le 17/04/2016
P/RAJ
Le Président
Abdelouhab Fersaoui