Archives mensuelles : novembre 2015

Message de solidarité au le syndicalisme autonome en Algérie CLA

17/11/2015

Chers collègues militants,

Bonne chance à la grève que vous réaliserez le 18.11.2015.

La lutte pour les droits du travail et de sécurité sociale des enseignants est associée à la lutte de tous les travailleurs dans le secteur public et privé pour une éducation publique et gratuite.

Avec des salutations militantes,

LE SECRÉTARIAT

FISE photo

 

JOURNÉE DE GRÈVE LE 18 NOVEMBRE 2015.

cla label

APPEL.
JOURNÉE DE GRÈVE LE 18 NOVEMBRE 2015.
Le Conseil des Enseignants des lycées algériens déclenchera une grève ce mercredi, 18 novembre 2015, afin de dire au Gouvernement :
-Non à la dégradation du pouvoir d’achat des fonctionnaires.
-Oui pour l’instauration d’un Observatoire National Autonome pour le contrôle du pouvoir d’achat. Et la valorisation du point indiciaire en fonction de la réalité des prix.
-Non à la remise en cause des différentes formules de retraites mais pour une retraite à 100% et après 25 ans de service effectif.
À cet effet nous appelons l’ensemble des travailleurs de la Fonction publique à se joindre à nous en cette journée de grève pour réclamer nos droits Lire la suite

Message de solidarité au peuple de France

14/11/2015

imagesLa Fédération Internationale Syndicale de l’Enseignement, FISE, membre de la FSM, condamne les attentats terroristes à Paris qui ont entraîné plus de 130 personnes  mortes.

Nous exprimons nos condoléances au peuple, aux travailleurs et aux enseignants en France.

Les attentats terroristes à Paris, ainsi que d’autres attaques terroristes, servent les plans des impérialistes, parce qu’ils ouvrent la voie à imposer encore plus de mesures de répression, de contrôle et d’abolition des droits des travailleurs.

Nous exprimons notre solidarité.

LE SECRÉTARIAT DE FISE.

DECLARATION DU CONSEIL NATIONAL.

cla label

Alger le 06/11/2015

DECLARATION DU CONSEIL NATIONAL.
Le Conseil national du CLA, réuni aujourd’hui, le 06/11/2015, au lycée Benteftifa à Blida, en présence de 30 délégués de wilaya. Après avoir analysé la situation qui prévaut dans le secteur de l’Education nationale, suivie d’un large débat des différents intervenants.
Le CLA constate que :
– Le pouvoir d’achat des fonctionnaires algériens a diminué de plus de 25% au cours de cette année et il atteindra les 50% à partir de l’entrée en vigueur de la nouvelle loi des Finances 2016.Malheureusement ce sont toujours les fonctionnaires qui paient le lourd tribu de cette crise. Pour cela le CLA exige la création et l’installation d’un Observatoire National Autonome de Suivi du Pouvoir d’Achat à travers une politique salariale mobile et indexée qui permettra de voir la réalité des prix sur le marché. Le CLA réclame aussi une valorisation immédiate de la valeur indiciaire et alerte le Gouvernement sur les retombées que pourrait provoquer cette crise et de s’attendre à une explosion sociale.
-Les différentes déclarations émanant des différents membres du Gouvernement concernant la remise en cause des diverses formules des retraites( retraite anticipée, proportionnelle et celle après 32 ans de service effectif) et le prolongement de l’âge de départ à la retraite de 60 ans à 65 ans ainsi que la révision de la formule de calcul du montant de la pension de retraite( la moyenne du salaire des 10 dernières années au lieu des 05 dernières années actuellement).Tous ces imprévus ont semé la panique parmi les fonctionnaires et a poussé bon nombre d’entre eux à partir massivement à la retraite. Nous constatons que le secteur de l’Education, à lui seul, a enregistré plus de 25.000 demandes de départ à la retraite. Le CLA appelle alors l’ensemble des fonctionnaires à se mobiliser pour sauvegarder nos acquis et exiger une retraite à 100% et cela après 25 ans de service effectif.
-Les postes de promotions octroyés aux différents paliers du secteur de l’Education ne sont en fait qu’une affaire de chiffres et non un règlement d’un problème puisque les 45.000 postes ne sont que le remplacement des 20.000 postes annuels d’enseignants partis à la retraite et les 25.000 contractuels. A noter que cette promotion n’avantage que ceux qui partent à la retraite et non les nouvelles recrues. C’est pour cette raison que la Tutelle doit revenir à la promotion automatique qui doit être incluse dans le Nouveau Statut Particulier sinon le problème ne se résoudra pas.
-Plus de 25.000 contractuels sont recrutés dans le secteur de l’Education Nationale sans être payés pendant plusieurs mois. A cette occasion le CLA réitère sa revendication, celle de l’intégration de tous les contractuels ainsi que le paiement régulier de leur salaire. Lire la suite