Archives mensuelles : septembre 2015

La lutte intense des enseignantes en Kenya

Sept/22/2015

kenya 2

Après la lutte gréviste forte des enseignantes de Kenya, la Cour Suprême du pays a jugé que leur demande est juste et a commandé une augmentation salariale de 50% du moins. Le gouvernement, d’autre coté, remets en cause la décision de  la Cour, en même temps que le Président, Uhuru Kenyatta, soutient que l’application d’une telle décision serait nuisible pour le budget de l’état. Par conséquent, il a procédé à la clôture des écoles publiques, afin de presser les enseignantes, pour qu’ils reculent en ce qui concerne leurs demandes, tandis que les écoles privés du pays fonctionnent. Les enseignantes, d’autre coté, continuent leur lutte et appellent le gouvernement à respecter la décision judiciaire.

 kenya  3  kenya

La FISE (Fédération Internationale Syndicale de l’Enseignement), membre de la FSM condamne le gouvernement de Kenyatta, qui extorque les enseignantes et pose de plus en plus des obstacles de classe à l’éducation, via son comportement.

kenya  4

Nous exprimons notre solidarité avec la lutte juste des enseignantes de Kenya et nous appelons toutes les organisations des enseignantes qui participent à la FISE à exprimer d’une manière pratique leur support.
LE SECRETARIAT

SNEEL: Message de solidarité

Déclaration bien reçue le syndicat national de l enseignement élémentaire du Sénégal se solidarise avec les élèves et Étudiants du Chili pour une satisfaction de leurs revendications. D ailleurs cette déclaration sera largement diffusée.

Cheikh Alassane Sene secrétaire général du SNEEL

Solidarité avec les étudiants qui luttent au Chili

chileLa Fédération Internationale Syndicale de l’Enseignement, membre de la FSM exprime sa solidarité avec les étudiants qui luttent au Chili et dénonce la répression du gouvernement de Bachelet du Chili contre la lutte des étudiants.

Les étudiants combattants exigent une éducation publique et gratuite en réagissant contre les plans du gouvernement social-démocrate de Mme Michelle Bachelet qui, malgré les promesses, la réforme éducative qui promeut ne touche pas l’éducation pleinement commercialisée au Chili où des lois dès la période de la dictature de Pinochet sont encore valables.
Les revendications et les luttes des étudiants concernent l’ensemble de la classe ouvrière qui doit avoir accès immédiate et utilisation de la science et une éducation gratuite pour tous. La lutte pour l’éducation qui réponde aux besoins contemporains de la classe ouvrière contre la commercialisation et la compétitivité des universités et des écoles est une question qui nous concerne.
La FISE défend les luttes des étudiants au Chili.

LE SECRÉTARIAT