Archives mensuelles : mai 2015

Chili: Deux étudiantes sont morts après les manifestations grandes

ChileLa répression au Chili continue
Valparaiso
Encore une fois, au Chili, des manifestations des étudiantes grandes avec la participation des employés ont été affrontées avec la répression policière(carabiniers). Le jeudi, des milliers d’étudiantes, d’élèves et d’employés sont descendus dans les rues du capital Santiago et des autres villes, demandant une éducation qualitative, gratuite et publique par le gouvernement social-démocratique de Michel Bachelet, afin qu’ il procédé à la reforme de l’éducation indispensable, un sujet pour lequel Bachelet s’ avait été engagée avant les élections.
A la ville Valparaiso, le midi du jeudi, après la manifestation massive des étudiantes, deux d’entre eux, Esequiel Borbaran( 18 ans) et Diego Gusman(25 ans), membre de la Jeunesse Communiste du Chili ont été tués par les balles qu’ils ont pris par un propriétaire d’une résidence(22 ans). Cet homme a tiré sur les des étudiantes par le balcon de sa résidence , parce qu’ils collaient des affiches, et ensuite il a été arrêté. La nuit de jeudi et la journée prochaine des manifestations massives ont été continuées pour honorer les deux étudiantes tués. Le gouvernement a déclaré qu’il va procéder )à une recherche attentive en ce qui concerne l’incident, mais il le déconnecte de l’ attitude de la police. Or, chaque fois que les étudiantes décident à descendre dans les rues, ils affrontent une ambiance de terrorisme policière. Lire la suite

Communiqué du président de la FISE A l’occasion du Premier mai

A l’occasion du premier mai, journée international des travailleurs, je voudrais présenter, en mon nom propre et au nom de la FISE et des millions d’enseignants qui y sont affiliés, nos vœux à la direction de la FSM et aux millions d’ouvriers qui en font partie… souhaitant que ce Premier mai soit pour eux l’occasion de renforcer la lutte pour la réalisation des droits de la classe ouvrière internationale, pour une société sans exploiteurs, mais aussi la réalisation du droit au travail, aux prestations sociales et médicales ainsi qu’à un enseignement de qualité.
Nous espérons le renforcement des luttes face à la domination impérialiste étasunienne et à son agressivité contre les peuples pauvres, cette domination unipolaire qui détruit peu à peu le monde et écrase les peuples, leur soutirant les richesses qui leur reviennent et fournissant au terrorisme l’argent et les armes dont il a besoin… La meilleure preuve en est la situation qui prévaut au Moyen Orient, en Amérique latine, en Afrique et dans certains pays asiatiques ; ce qui ne veut pas dire que cet impérialisme ménage ses alliés en Europe.
C’est pour cela que nous voudrions, en ce jour de lutte, dénoncer une fois de plus l’agressivité de l’impérialisme et nous déclarer solidaires avec les peuples qui luttent pour la liberté et la paix.
Il est de notre devoir d’œuvrer, chacun dans son pays, dans le sens d’unifier les efforts de la classe ouvrière afin qu’elle se libère et avec elle la société toute entière ; et, ce, afin d’unifier les luttes patriotiques et sociales.
Vive la lutte de la classe ouvrière internationale et gloire à ses martyrs !
Unisson-nous pour construire le Socialisme !

D. Hassan Ismaïl
Président de la FISE

Lire la suite

La célébration de la fête du travail

Odt2

Maroc 1 May 1
La célébration de la fête du travail a marqué l’an un d’existence de l’Organisation Démocratique des Travailleurs – immigrés au Maroc. Ce Mercredi  plus de 00 personnes venues de toutes les villes ont répondu présent à l’appel du bureau national de l’ODT-immigrés. Plusieurs organisations de soutien au migrant et des associations migrantes subsahariennes telles que ALEC MA, CONSEIL DES MIGRANTS,  LA VOIX DES FEMMES,  REMOFIME, COCAM, ont pris part à cette manifestation.
C’est autour de 11H que le Secrétaire Général, le camarade Marcel AMIYETO a pris la parole devant plus 3000 ouvriers et ouvrières Marocains rassemblés sur la place Bab El Hab sous la tutelle de la centrale syndicale militante, démocratique et progressiste ODT.
Dans son allocution, il a réfuté l’idée qu’on se faisait des migrants subsahariens en transit pour l’Europe « … nous ne pouvons pas être en transit plus  de 10 ans, en fondant nos familles ici, en travaillant, en participant aux activités socioculturelles pour l’intérêt du Maroc … »;
Maroc 1 May 2 Il a dénoncé  le discours xénophobe qui  présente les migrants subsahariens comme étant la cause du chômage, de la crise économique et de l’insécurité,….au  Maghreb.
« …Les migrants ne sont pas à l’origine de ces problèmes, ils ne sont pas  responsables de la crise économique, du taux de chômage et ne prennent pas la place  des autres ….
Ce sont ceux qui depuis l’époque coloniale  pillent nos richesses, provoquent les guerres, les soulèvements populaires, …..Qui nous imposent les dirigeants à la tête de nos ETATS : les capitalistes, les impérialistes, les néo colonialistes qui veulent se servir du Maroc comme gendarme de l’Afrique pour verrouiller  les portes de l’Europe.
Ils utilisent tous les moyens pour nous contraindre à suivre une vie choisie par eux avec des chantages à l’aide au développement. Ils  nous aident en échange de notre dépendance et de notre gratitude, dans le but  de nous contrôler et nous maintenir dans une posture d’éternel mendiant… ».
Telle a été sa déclaration.
Ces quelques 300 travailleurs immigrés ont défilé  de la place Bab El Had  jusqu’à  la gare de Rabat ville ensemble avec leurs frères Marocains  en chantant, en dansant et en scandant des cris comme liberté circulation , égalité, justice, solidarité, fraternité …. Lire la suite