décembre 17

Campagne de soutien pour les enfants de Yémen

La Fédération Internationale Syndicale de l’Enseignement(FISE), affiliée à la FSM, dénonce  les attaques meurtrières continuelles au Yémen et le blocus que  l’Arabie Saoudite et ses alliés lui imposent.

La guerre qui a éclaté depuis mars dernier, soutenue par les Etats-Unis, dans le cadre d’une lutte de pouvoir pour cette région stratégique, se poursuit avec des conséquences très graves pour le peuple et surtout pour les enfants du Yémen.

Selon des sources  de l’ONU, plus de 8.750 personnes ont perdu leur vie, alors que le nombre de blessés dépasse les 50.000. Des milliers d’écoles et de centres  de santé sont endommagés ou totalement détruits. Deux millions d’enfants souffrent de sous-alimentation et plus de 11.000.000 d’enfants ont besoin d’aide humanitaire.

Un enfant meurt toutes les dix minutes à cause de maladies que l’on pourrait éviter ; il est à craindre que « la plus grande famine », des dernières décennies, se manifeste.

Les attaques meurtrières ainsi que le blocus aérien, terrestre et maritime que l’Arabie Saoudite et ses alliés imposent au Yémen, rendent difficile l’envoi de toute aide humanitaire.

La Fédération Internationale Syndicale de l’Enseignement (FISE) fait appel à tous les syndicats, partout dans le monde, à renforcer la lutte anti-impérialiste et le combat contre les attaques impérialistes aux pays (comme le Yémen) d’une importance stratégique et géopolitique.

FISE fait appel à la Fédération  Syndicale Mondiale (FSM) pour soutenir la campagne  d’aide aux enfants du Yémen. Elle désigne Lundi 22 Janvier 2018 comme journée d’action pendant laquelle les syndicats des travailleurs et les organisations syndicales des enseignants vont déposer un manifeste de condamnations et d’injonctions à l’ambassade d’Arabie Saoudite ou à des services correspondants de leur propre pays.

 Nous exigeons :

  • la fin des attaques meurtrières
  • La levée du blocus
  • La paix, tant dans la région du Yémen que dans les régions voisines

 Le secrétariat

Écris sur la FSM!

Écris sur la FSM!

CONCOURS OUVERT

À l’occasion de préparation d’événemements et d’activités pour la complétion de 75 ans de vie et d’action de la Fédération Syndicale Mondiale (FSM), le Secrétariat annonce le lancement d’un concours ouvert de rédaction écrite sur les sujet ci-dessous:

1. L’internationalisme de la FSM en Asie et dans le Pacifique (en anglais)

2. L’internationalisme de la FSM en Amérique centrale (en espagnol)

3. L’internationalisme de la FSM en Amérique latine (en espagnol)

4. L’internationalisme de la FSM parmi les ouvriers arabes (en anglais ou en arabe)

5. L’internationalisme de la FSM parmi les ouvriers des pays des Balkans (en anglais)

6. L’internationalisme de la FSM parmi les peuples d’Afrique (en anglais ou en français)

Les conditions du Concours

A. Les essais doivent avoir une longueur de 50 à 80 pages dactylographiées. Ils doivent couvrir la période de 1945 jusqu’ aujourd’ hui ou au moins une décennie d’action.

B. Ils doivent être envoyés par courrier électronique aux Bureaux Centraux de la FSM jusqu’ au 31 décembre 2018. 

C. L’auteur doit provenir de la région de laquelle il/elle écrit. 

D. Un individu ou un groupe de personnes peuvent être les auteurs d’essai. 

E.Toutes les données inclues au projet doivent être fondées sur des documents, des papiers officiels, des photos, des témoignages oraux. Tous les documents doivent être mentionnés avec précision. 

Prix 

– Les essais seront évalués par un Comité nommé par le Conseil Présidentiel de la FSM et les résultats seront communiqués publiquement. 

– Chaque région va obtenir troix prix: le premier, le deuxième et le troisième prix. Au premier prix sera décernée une semaine de séjour à Athènes avec tous les coûts pris en charge par la FSM; au deuxième prix ils lui seront offerts 4 jours de séjour et au troisième 2 jours. 

– Les essais qui vont remporter le premier prix seront publiés dans une édition spéciale et ils seront utilisés comme matériel d’enseignement pendant les séminaires de formation syndicale. 

Pour toute clarification ou toute aide veuillez communiquer avec les Bureaux Centraux.

Responsable de communication: Maria Barouti par l’adresse électronique :athens@wftucentral.org 

Les archives existantes de la FSM situées aux Bureaux Centraux de la FSM à Athènes peuvent être utilisées. 

Le Secrétariat

Journée internationale de la solidarité avec le peuple de Palestine

Déclaration de la FSM à l’occasion de la Journée internationale de la solidarité avec le peuple de Palestine

À l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, la FSM exprime son indéfectible soutien au peuple palestinien. En ce jour symbolique, nous appelons les affiliés et amis de la FSM, tous les syndicats militants du monde, dans chaque pays à exprimer leur solidarité avec la juste lutte du peuple palestinien contre la barbarie de l’occupation israélienne et à mener des actions de solidarité avec le peuple palestinien.

L’ONU, l’UE et d’autres organisations internationales portent une énorme responsabilité dans la situation inacceptable qui perdure ; en théorie ils prétendent être justes mais en pratique, ils soutiennent la politique israélienne.

La FSM exprime sa solidarité de classe pleine, stable et durable avec le peuple palestinien et sa lutte pour une nation indépendante. Nous rejetons ardemment le génocide contre nos frères et sœurs palestiniens perpétré par le gouvernement criminel impérialiste d’Israël.

Nous demandons:

  • La reconnaissance de l’Etat palestinien aux frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale
  • La fin des colonies et le retrait de tous les colons qui se sont installés au-delà des frontières de 1967.
  • La démolition du mur de séparation à Jérusalem.
  • Le droit au retour pour tous les réfugiés palestiniens sur la base des résolutions pertinentes de l’ONU
  • La suppression de toute discrimination contre les Palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.
  • La libération immédiate des Palestiniens emprisonnés et des autres prisonniers politiques détenus dans les prisons israéliennes.
  • Le retrait de l’armée israélienne de tous les territoires occupés de 1967, y compris les hauteurs du Golan et la région de Sheba au sud du Liban.

Dans la conjoncture actuelle les travailleurs de Palestine se doivent de renforcer les liens de solidarité et de militantisme avec la FSM, qui est aux côtés du peuple palestinien de 1945 à aujourd’hui. Il est nécessaire d’exclure des syndicats les dirigeants syndicalistes corrompus qui sont des marionnettes des syndicalistes jaunes, des dirigeants syndicaux corrompus qui volent la sueur des travailleurs palestiniens.

La Fédération mondiale des syndicats a été et sera au côté des Palestiniens jusqu’à la victoire finale. L’internationalisme de la FSM n’est pas à vendre et ne peut donc pas être acheté.

Vive la lutte du peuple palestinien!

Le Secrétariat

Radio du RAJ «Voix de jeunes», une radio libre pour une parole libre 

الجمعية الوطنية للشباب
تجمع -عمل- شبيبة
Rassemblement- Actions – Jeunesse
AGRAW- TIGAWT- ILEMZIEN

Nouvelle grille de programme de la radio du RAJ « Voix de jeunes »

La web radio du RAJ « Voix de jeunes », vous donne rendez-vous à partir du dimanche 26 novembre 2017 avec un nouveau programme riche et varié, plus de 10 émissions hebdomadaires, bimensuelles et mensuelles traitant les sujets d’actualité nationale et internationale d’ordre politique, économique, social, culturel, artistique et sportif seront au menu.
A travers cette nouvelle grille de programme assurée par des jeunes dynamiques et bénévoles, la web radio du RAJ souhaite accompagner et répondre aux attentes de ses auditeurs et auditrices notamment les jeunes.
Il est à rappeler que « Voix de jeunes » est une radio associative à but non lucratif crée le 03 mai 2016, indépendante dans sa constitution, programmation, gestion et ligne éditoriale, elle diffuse sur internet en langue arabe, amazighe et français.

Lien pour écouter la radio sur internet : https://raj-dz.com/radioraj/
Lien de la page facebook : https://web.facebook.com/radioraj.voixdejeunes/

Charte de la radio du RAJ, «Voix de jeunes », une radio libre pour une parole libre ».

 « Voix de jeunes » est une web radio de l’association RAJ à but non lucratif, indépendante dans sa constitution, programmation, gestion et ligne éditoriale des pouvoirs publics et privées, des pouvoirs économiques, partis politiques et autres organisations ainsi que des institutions religieuses, à tous les niveaux.

Elle est gérée par une équipe issue du RAJ, cette équipe assure la production et la diffusion des programmes pluralistes sur les questions sociales, politiques, économiques, culturelles et artistiques locales, nationale, régionale et internationale, tout en s’assurant que cette information est juste et a une relation avec les besoins de la jeunesse et ce dans le respect des règles de l’éthique et de la déontologie journalistique conformément aux standards internationaux.

Elle sera diffusée sur internet en trois langues, Arabe, Tamazight et Français Lire la suite

RAJ: Communiqué de solidarité

 

الجمعية الوطنية للشباب

تجمع -عمل – شبيبة

Rassemblement-  Actions – Jeunesse

AGRAW- TIGAWT-  ILEMZIEN

Communiqué de solidarité

La liberté de la presse en Algérie est menacée, des journalistes ont été interpelés et poursuivis en justice pour leurs écrits, plusieurs dizaines de journaux ont été fermés suite au monopole de l’Etat sur la publicité publique, unique source de revenu pour les médias algériens, avec laquelle les pouvoirs publics  exercent une pression sur les journaux.

Aujourd’hui, le quotidien arabophone El-Fadjr risque de disparaitre, Mme Hadda Hazem, directrice de publication de ce journal observe une grève de la faim depuis le 13 novembre pour dénoncer les pressions que subit son journal.

La presse électronique n’est pas épargnée de cette attitude répressive des pouvoirs publics, le journal électronique TSA a été  bloqué sur les réseaux d’Algérie télécom et Mobilis de manière informelle.

Face à cette situation, le RAJ :

  • Exprime son soutien et sa solidarité à la directrice du quotidien arabophone El-fadjr en grève de la faim pour protester contre la pression que subit son journal et à tous les journalistes qui se battent pour la liberté de la presse, l’un des fondements d’un Etat de droit et de démocratie.
  • Dénonce ces atteintes aux libertés d’internet, de la presse et d’expression ainsi que l’utilisation de la publicité pour faire pression sur les médias indépendants en vu de les étouffer.
  • Appelle à la levée du monopole de l’Etat sur la publicité publique en garantissant une gestion transparente et une distribution équitable de la publicité publique.
  • Appelle les journalistes à se mobiliser pour consolider une presse libre et indépendante.

Alger le 19/11/2017

 P/RAJ

Le Président

Abdelouhab Fersaoui

 

Solidarité avec les enseignants de YEMEN

14/11/2017

Solidarité avec les enseignants de YEMEN

Plus de 160.000 enseignants au Yémen sont en grève demandant leurs salaires, qui ne sont pas payés depuis octobre 2016. Le taux dans certaines régions est plus de 90% avec des demandes de paiement de leurs salaires et l’augmentation de ce faible salaire qu’ils recevaient.

Les fonctionnaires du pays ne sont pas payés non plus.

À la demande juste des enseignants, le gouvernement répond par un mécanisme pour briser la grève, appelant des volontaires à faire les cours.

Cette grève est le résultat direct de l’invasion violente de l’Arabie Saoudite dans le pays au cours des deux dernières années. Les conflits ne montrent aucun signe de récession, tandis que la catastrophe humanitaire est sur le point de devenir la pire famine au monde.

La Fédération Internationale Syndicale de l’Enseignement, la FISE, membre de la FSM soutient la grève des enseignants au Yémen ainsi que les mobilisations des étudiants et des fonctionnaires.

Elle dénonce le gouvernement pour ne pas avoir payé les salaires des enseignants, mais aussi pour avoir essayé de réprimer la grève en utilisant des “volontaires” brise-grévistes.

Elle appelle, également, les syndicats d’enseignants à exprimer leur solidarité avec les grévistes, enseignants du Yémen et à envoyer leurs messages à l’adresse électronique suivante : fise@wftucentral.org / fisepress@gmail.com

LE SECRÉTARIAT