le Syndicat unique des travailleurs de l’éducation (SUTEP) sont descendus dans les rues de Lima pour réclamer une augmentation du salaire minimum.

LT SALUE NOS SOEURS ET FRÈRES DE LA CGTP. NOUS LEUR SOUHAITONS DE RÉUSSIR DANS LEUR LUTTE POUR L’AUGMENTATION DU SALAIRE MINIMUM DES TRAVAILLEURS DU PÉROU. VIVE LA CGTP ! VIVE LE PÉROU !

Jeudi, la Confédération générale des travailleurs péruviens (CGTP) et le Syndicat unique des travailleurs de l’éducation (SUTEP) sont descendus dans les rues de Lima pour réclamer une augmentation du salaire minimum.À Lima, les citoyens ont marché jusqu’au bâtiment du Congrès, devant lequel ils se sont rassemblés avec des bannières. Aucun incident violent n’a été signalé à aucun moment de la marche.

Les manifestants ont marché de la place Dos de Mayo jusqu’au Congrès, devant lequel ils se sont rassemblés avec des banderoles. Aucun incident violent n’a été signalé pendant la marche, qui était gardée par des policiers.

Des manifestations similaires ont également eu lieu dans les régions d’Arequipa, La Libertad, Cusco, Huancavelica, Junín, Ucayali et Loreto. Le président Pedro Castillo a prévenu que son gouvernement garantirait les droits des manifestants.

“Comme nous vivons dans un pays démocratique, notre peuple doit avoir des rues ouvertes pour manifester. En tant que gouvernement, nous devons garantir qu’aucun manifestant ne soit persécuté et que leurs demandes soient satisfaites le plus rapidement possible”, a déclaré M. Castillo.

LT-CGTP-Telesur-minimum-wage-protest